Pourquoi #DareToCare ?

Nous invitons chacun à donner à la société de nouvelles bases et à mettre la dignité humaine au centre des préoccupations. COVID 19 nous a montré à quel point nous avons besoin les uns des autres.

Des jeunes aux moins jeunes, nous avons pris soin et nous avons reçu beaucoup. Prendre soin est important ; cela nous rapproche les uns des autres.

Saisissons l’opportunité de ne pas reprendre nos mauvais plis. Mettons les soins au cœur de ce changement: au cœur de nos interactions quotidiennes, de nos communautés, de notre politique, de notre citoyenneté mondiale.


Un appel qui va loin

Cet appel à ‘prendre soin’ va loin, il fait ressortir en chacun des qualités telles la  compassion, l’empathie, la créativité dans la recherche de solutions et la prise d’initiatives.

Un monde qui prend soin de tous sera un monde plus uni.
Reconnaissons que nous rêvons d’un monde où tous se soucient vraiment les uns des autres, un monde où la fraternité n’est pas un vain mot.

Veux-tu contribuer à réaliser ce rêve ?


Qui sommes-nous?

Nous sommes les Jeunes pour un Monde Uni (Y4UW), inspirés par le Mouvement des Focolari. Nous nous engageons pour un monde plus fraternel.

Nous espérons que l’attention et le respect mutuels deviendront la nouvelle pierre angulaire de la politique, de l’économie, du travail, de l’environnement, du sport, de la communication et des sciences.

Ou comme l’a exprimé Maria Voce, la présidente du mouvement des Focolari:

« Le profond besoin de paix exprimé par l’humanité signifie que la fraternité n’est pas seulement une valeur ou une méthode, mais un paradigme global de développement politique ».


Chaque année, le United World Project (UWP) souligne un thème, un « pathway » (parcours).

Cette année, le thème choisi est : ‘Politique et citoyenneté actives pour l’Unité.’

D’où la proposition d’oser prendre soin!


Si vous souhaitez soutenir le projet #DareToCare par une contribution financière, vous pouvez le faire via : « Jeunes pour un Monde Uni » BE08 7855 4238 6013 – Communication: « DareToCare ».