Bracelets solidaires pour réduire la mortalité maternelle au Congo

Hermione (13 ans) nous raconte…

« Je vais de temps en temps à une réunion des jeunes du mouvement des Focolari avec ma soeur et là, nous faisions de belles cartes avec Martine.

Elle vendait les cartes pour une bonne cause :

« Au Congo, à Kinshasa, dit-elle, il y a un gynécologue, Arthur, qui a construit une maternité pour réduire la mortalité maternelle et infantile élevée. En quelques années seulement, ce chiffre avait déjà chuté de façon spectaculaire.

Mais à un moment donné, un silo à grains qui se trouvait à côté de la maternité a éclaté, détruisant complètement la maternité. Maintenant, Arthur demande de l’argent au mouvement des Focolari pour la reconstruction. »

Il se fait que j’aime faire des bracelets de l’amitié, que j’ai vendues pendant la  fête de notre rue cette année.

J’ai ainsi gagné 24 euros. Je les ai donnés à ma grand-mère et elle a fait en sorte qu’ils soient virés pour le projet d’Arthur au Congo. Je suis déjà occupée à refaire des bracelets pour la prochaine fête de la rue.

Et oui… je suis heureuse de pouvoir aider Arthur dans quelque chose que moi aussi j’aime faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *