À Leuven « Un pour tous » pour faire face au Covid-19

L’initiative « Un pour tous » soutiens concrètement les victimes économiques de la pandémie de covid-19. Elisabeth nous raconte…

« Lors de l’apparition du COVID19 , il a été immédiatement clair que de nombreuses personnes en Belgique, mais aussi dans le monde entier, auraient des difficultés (financières) à cause de l’épidémie de coronavirus. Après une longue conversation téléphonique avec un ami, je me suis rendu compte que nous avions vraiment de la chance : la plupart d’entre nous ont pu continuer leur travail, jouir d’un chez soi confortable et profiter d’une vie plus tranquille pendant le confinement.

Nous avons réalisé que nous étions privilégiés et nous avons eu l’idée de faire quelque chose.

Nous voulions que les choses restent simples afin de pouvoir – nous l’espérons – continuer à les faire fonctionner pendant longtemps.

Nous avons donc lancé « Un pour tous » : nous voulons donner consciemment un pour cent de nos revenus.

Entre temps, nous sommes déjà à trente amis qui participent. Certains d’entre eux ont déclaré qu’ils voulaient être de la partie, mais qu’ils se sentaient plus à l’aise de donner un pour cent après déduction de leur loyer mensuel ou de leur prêt. C’est d’accord : nous apprécions particulièrement le fait qu’avec trente personnes, nous pouvons donner consciemment une petite partie de nos revenus.

Par le biais d’un groupe facebook, nous nous inspirons mutuellement pour soutenir les organisations belges et internationales.

Dans un courriel d’information mensuel, nous dressons la liste de ce qui figure dans notre groupe facebook, et les organisations caritatives auxquelles nos dons ont été faits. Il s’agit souvent de petits projets avec lesquels l’un d’entre nous a un lien. Par exemple, les amis des scouts proposent « offre-une-journée-dans un camp » : avec vingt euros, l’on peut payer une journée de camp pour des jeunes défavorisés. Un membre du groupe qui travaille dans l’informatique souhaite également donner une partie de son temps : les organisations peuvent l' »engager » gratuitement. Une architecte propose de soutenir la construction d’une école au Congo, à laquelle elle contribue par l’intermédiaire d' »Architectes sans frontières ».

C’est formidable de pouvoir faire quelque chose de petit avec des amis et de nous laisser inspirer les uns par les autres.

Vous voulez rejoindre ce groupe ? Envoyez un courrier électronique à

elisabetheneman@outlook.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *